La tradition pédagogique et éducative de l’Oratoire

 
Pour Pierre de Bérulle (1575-1629), fondateur de l'Oratoire en France (1611), la condition humaine est placée sous le signe de l'énigme, de la complexité et de l'imperfection. Mais parce qu'il a été créé par Dieu, à son image et à sa ressemblance, l'homme est appelé à construire son humanité dans la recherche du bien, du vrai et du beau.
Pour l’Oratoire, il n'y a donc pas d'éducation sans une certaine idée de l'homme.
 
L'éducation ne se limite pas à l'acquisition de connaissances et l'apprentissage de savoir-faire. Elle comporte une dimension intellectuelle, morale et spirituelle. Elle se donne pour mission de rendre chaque homme digne de l'homme. La congrégation de l'Oratoire assure la tutelle de cinq établissements scolaires sous contrat d'association avec l'État. Établissements catholiques, ils adhèrent aux orientations de l'Église et s'inscrivent plus particulièrement dans la tradition éducative de l'Oratoire toujours vivante et en recherche.
  
L'éducation qui y est dispensée s'adresse aux enfants et aux jeunes tels qu'ils sont aujourd'hui, marqués par les valeurs et les limites de l'époque. Elle considère que leurs qualités, révélatrices des aspirations les plus profondes de l'homme, peuvent constituer la base d'un travail éducatif fécond.
 
Lu 11830 fois
Connectez-vous pour commenter

Option Cambridge au collège

Une heure d'anglais par semaine en plus de l'enseignement classique. Passage des tests de Cambridge chaque année.

Vie de l'établissement

012.jpg